Préférences Préférences Sauvegarder0
Contactez-nous
Envoyer un mail

Préférences

Devises

Ma recherche
  1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Julien « Pica » Herry : « si je devais déménager de Chamonix, j’irai vivre au Pakistan »

Julien « Pica » Herry : « si je devais déménager de Chamonix, j’irai vivre au Pakistan »

Partager
Julien « Pica » Herry : « si je devais déménager de Chamonix, j’irai vivre au Pakistan »

Chamonix Sotheby’s International Realty a souhaité mettre en lumière l’action de Julien « Pica » Herry au Pakistan. Alpiniste et snowboarder de l’extrême, guide de haute montagne… Le Chamoniard est également un acteur associatif engagé dans un projet permettant à des jeunes pakistanais de découvrir la pratique des sports de montagne.

Julien « Pica » Herry : un trait d’union entre Chamonix et le Pakistan

Connu sous le surnom de « Pica », Julien Herry, membre de la Compagnie des Guides de Chamonix et athlète de haute montagne (alpinisme, snowboarding), fait partie des figures de la vallée où il a grandi.

Pour en savoir plus sur son parcours, découvrez le documentaire qui lui a été consacré : « Earn your turn ».

Après 3 expéditions au Népal réalisées entre 2004 et 2006, il décide de se rendre au Pakistan : « C’était un peu la suite logique car il y a des montagnes qui ressemblent à celle que l’on a chez nous, c’était aussi un peu le mythe », explique-t-il.

« J’y suis donc allé en 2007 et on a eu la chance de grimper un très beau sommet de quasi 7000 mètres, le Latok III par une voie technique, poursuit Julien Herry, ce qui représentait un peu l’aboutissement d’une carrière d’alpiniste et qui m’a donné envie d’y retourner. »

De nombreux voyages suivront, toujours dans le nord du pays, en 2008, 2009, 2012 ou encore en 2018, où un film documentaire, « Hunza », est tiré de ses aventures en compagnie de Léo Slemett et Sam Favret.

« Le Pakistan est un très beau pays »

Vu de l’étranger, le Pakistan souffre généralement d’une image négative. Après de nombreux séjours, Julien Herry a un point de vue totalement différent : « Si un jour je devais déménager de Chamonix, j’irai vivre au Pakistan ! », affirme-t-il.

« Au total, j’ai passé presque un an de ma vie là-bas. Je ne connais pas le sud du Pakistan, je n’ai voyagé que dans le nord, mais je ne me suis jamais senti en insécurité. C’est un très beau pays qui va malheureusement souffrir, comme ici, du réchauffement climatique. »

Les débuts de l’aventure ZOM Connection

Lors d’un nouveau voyage au Pakistan, en 2019, Pica est victime d’un accident en montagne. Il est alors contraint de passer plus de temps que prévu dans le pays et notamment dans la capitale, Islamabad.

« Du coup, j’ai rencontré beaucoup de monde et en discutant, j’ai appris qu’il y avait un gros manque de matériel de snowboard. Donc quand je suis rentré, j’ai réussi à envoyer une cinquantaine de planches en 2020, en faisant une collecte de mon côté. »

Sur place, les retours sont très enthousiastes et il y a un engouement de la part des habitants qui demandent plus de matériel. « Là, je me dis que ça ne peut pas marcher de manière individuelle et qu’il faut monter une association pour que ce soit plus cadré », détaille-t-il.

La même année, l’association ZOM Connection voit le jour dans le but d’accompagner le développement des sports d’hiver et de montagne au Pakistan, « tout en respectant l’environnement ». « Notre but est aussi de quitter cette idée d’un voyage très égoïste et de partager des expériences avec les habitants. »

En 2021, un nouveau séjour est organisé et permet à de nombreux Pakistanais de s’entraîner et d’apprendre différents sports de glisse et de montagne :

  • ski,
  • snowboard,
  • ski de fond,
  • patin à glace,
  • randonnée,
  • initiation à la sécurité avalanche…

Une compétition de snowboard est également organisée à cette occasion.

À l’automne 2021, l’association envoie 4 tonnes de matériel au Pakistan, avant d’organiser un séjour au printemps 2022. « L’idée était de faire une « acclimatation* solidaire », explique Pica. Au lieu de faire ça juste entre nous, nous en avons profité pour initier une douzaine de locaux aux bases du ski et au déplacement sur glacier… »

* Permettre au corps de s’habituer à l’altitude avant une expédition.

Une initiative éco-responsable

ZOM Connection permet dans un premier temps de donner une deuxième vie à du matériel en recyclant des planches ou des skis qui ne sont plus utilisés afin de les envoyer au Pakistan.

« Il y a une autre partie de notre activité qui se met en place tout doucement : une fois que le matériel envoyé n’est plus utilisable, nous souhaitons faciliter son recyclage sur place, ou faire en sorte qu’il soit envoyé à Islamabad où nous avons un local. De là, nous pouvons le faire recycler. »

Des pistes de développement pour ZOM Connection

« Maintenant que nous disposons de pas mal de matériel sur place à travers notre association, nous espérons, qu’à l’avenir, les expéditions qui vont au Pakistan auront la possibilité de faire skier, surfer et grimper des locaux pendant leur phase d’acclimatation », indique Pica.

ZOM Connection est actuellement une petite structure composée de 3 membres actifs travaillant avec différents relais au Pakistan (clubs, collectivités…). L’objectif est donc de faire grandir l’association et de trouver de nouveaux moyens de financements pour se développer.

« La prochaine étape consiste à sortir un documentaire de 26 minutes sur les débuts de l’association. Ce film constituera une belle carte de visite et nous permettra d’expliquer plus facilement ce que l’on fait », conclut Julien Herry.

Une nouvelle collecte de matériel sera organisée durant l’automne 2022.

Initiatives, partenariats, sports de montagne, immobilier de luxe, culture, sorties, lifestyle… Découvrez les actualités de la vallée avec l’équipe de Chamonix Sotheby’s International Realty.

Les dernières actualités

Argentière : un village authentique au cœur de la vallée
En savoir +

Argentière : un village authentique au cœur de la vallée

Niché à 1250 mètres d’altitude, le village d’Argentière a tout pour séduire les gens de passage ou ceux qui souhaitent s’établir dans la vallée ! Avec son architecture typique de village de montagne, son magnifique glacier et ses domaines skiables (dont les Grands...

Lire la suite